(Retour au site)

Une suite de mails qui en dit long sur la peine que nous avons eue lors du décès de Doumé le 22 juillet 2010.

Bonjour à tous,

Par l'intermédiaire de Beaugosse, je viens d'apprendre le décès de Doumé, Dominique Corre.
Il est décédé hier soir suite à une embolie.

Personnellement, je le connaissais depuis la sixième, nous avions alors onze ans. Bien qu'ayant quitté l'EMPT, il était resté dans ma mémoire jusqu'à nos premières retrouvailles si émouvantes.
D'une nature simple, agréable, jovial, il savait être un excellent copain.
Sa disparition m'affecte beaucoup.

Je pense contacter Chantal ce soir.
Je vous tiens au courant.

Amitiés.
Fifi
 

C'est vraiment une bien triste nouvelle. Je ne le connaissais que depuis les premières retrouvailles, il était chaleureux et jovial.

Amitiés
@+
JP Vomorin (Popaul)
 

Que dire...

... Grande tristesse et compassion, je vais essayer de joindre Chantal

L. Gousserey (Nénesse)
 

Que de tristesse ...
C'est une partie de nous qui s'en va...

Merci Doumé pour ta bonne humeur, merci Doumé pour ta disponibilité, merci Doumé pour ta gentillesse et ta fidélité à notre groupe.
Pour toi, nous devons continuer à nous retrouver et tu seras avec nous en septembre.
C'est toi qui nous a trouvé le président de l'association à l'issue d'une péripétie nocturne, c'est toi qui a proposé de faire un barbecue le samedi soir....
Tu n'as décliné aucune réunion, tu nous manqueras cruellement.

Je t'ai connu au Mans et à Aix en Provence, j'avais avec toi le privilège de parler de l'autre EMP, de l'autre monde...

Salut Doumé, on t'aime

J'ai une profonde pensée pour Chantal et pour sa famille

Eumeupsement
Didier François
 

Que dire de plus que vous tous....
Cette disparition est tellement brutale, en pleine fleur de l'âge.

Mes sincères pensées vont à tous ses proches

Patrick Mars (Marsouin)
 

Je ne trouve pas les mots pour exprimer ma peine.
Michelle et moi pensons très fort à Chantal et à sa famille.

Bien des choses à tous.

Claude Marchand.
 

La tristesse partagée est déjà un hommage..
Mais quand la mort arrive comme ça, elle prend un visage obscène et déplacé....

Des visages de minots de 6ème que j'ai rencontrés depuis 1965, aux amis revus à Cosne d'Allier.. je n'imagine jamais que la camarde ("qui nous poursuit de son zèle imbécile") vienne se mêler de nos histoires...

Mon affection fraternelle à chacun et particulièrement à Chantal !!

Je vous embrasse

François Terroir (Nounours)

 

Doumé restera dans ma mémoire un homme droit, au service de ses semblables, et un Aet's jovial et fraternel.

Toute ma compassion à Chantal et à nous autres que ce départ prématuré affecte.

Jean-Marie Russeau (Kinus)
 

... Il n'est d'amis que l'on ne quitte jamais.
Pour toi, Doumé l' imparfait n' existe pas.
Les mots manquent.
... Chantal, que notre tendre affection t'accompagne

...A tout à l'heure Doumé.

Dominique Bobille
 

De retour d'un périple estival de 15 jours en France nous apprenons avec stupeur et chagrin le décès de Dominique.

On a beau savoir que le temps de notre passage ici bas est limité et que le moment du départ ne nous appartient pas le plus souvent, le choc de la nouvelle reste avec le regret de ne plus pouvoir passer quelques bons moments ensemble.

Merci à ceux qui ont pu être aux côtés de Chantal et ses enfants.

Amitiés à tous.

Bernard et Véronique Didot

 

C'est en rentrant de congés que j'ai appris cette terrible nouvelle qui nous a profondément bouleversés Evelyne et moi.
Toutes nos pensées vont vers Chantal et toute sa famille.

Evelyne et Patrick Chaillet

 

 

29/07/10 : Bonjour à tous,
 
Voila, Doumé repose auprès de son frère.
Nous étions sept à avoir pu se libérer pour montrer l'affection que nous avions pour Doumé (Beaugosse, D. Bobille, A. Bouilhac, G. Fontaine, D. François, C. Marchand et moi).
Chantal, sa fille et son fils ont été très touchés par notre venue et les paroles de gentillesses que nous leur avons transmises de votre part.
Nous avons été reçus dans la famille (Daniel et Isabelle, ceux qui sont allés aux retrouvailles en Alsace connaissent bien), comme de la vraie famille.
Inutile de vous décrire l'émotion qui nous a envahis.
 
Chantal et ses enfants projettent de venir à Cosnes d'Alliers pour notre WE, les 11 et 12 septembre.
Malheureusement, ils ont aussi la succession du père de Chantal à gérer (à Toulon !). Cela dépendra donc du temps libre à ce moment.
 
A chacun de vous, connus et inconnus, Chantal adresse tous ses remerciements pour les mots d'encouragement que vous avez pu écrire, et souhaite vous le dire de vive voix.
 
Vous avez démontré que notre camaraderie et amitié née il y a quarante ans persistait encore aujourd'hui. C'est très réconfortant.
Certains d'entre vous liront ces lignes à leur retour.
 
Amitiés.
Fifi